À la confluence du fjord du Saguenay et du Saint-Laurent, le territoire de Tadoussac est reconnu pour être un des plus anciens sites de rencontres entre les peuples et d'échanges commerciaux en Amérique du Nord. Les objets retrouvés témoignant du mode de vie des Amérindiens datent de plus de 8 000 ans. Jacques Cartier débarqua à Tadoussac en 1535, suivi par des explorateurs en quête de richesses, comme Pierre de Chauvin de Tonnetuit et Samuel de Champlain.

En 1600, un important poste de traite de fourrures fut créé à Tadoussac. Lorsque la traite des fourrures prit fin, Tadoussac se tourna plus particulièrement vers l'exploitation forestière et la pêche.

Dans les années 1900, Tadoussac devint, avec la naissance du tourisme, une destination de villégiature estivale pour les plus fortunés. De nos jours, le village est un lieu de vacances de renommée internationale, pour ses attraits naturels, ses excursions d'observation des baleines et son patrimoine.

Son nom proviendrait de tatouskak, qui veut dire « mamelons » en langue montagnaise, en relation avec le paysage de collines qui entoure le village.